Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Visage

  • : Générationdésabusée
  • Générationdésabusée
  • : Ce blog a été créé pour une interaction entre toute personne voulant partager ces expériences avec ceux qui en ont besoin.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Ninkuglo
  • Ninkuglo estime avoir traversé 50% de sa vie active sur terre et n'estime pas l'avoir raté car ayant le sentiment d'avoir été le centre d'un univers terriblement émotionnel, le socle d'un monde profondément tourbillonnant en termes de sentiment
  • Ninkuglo estime avoir traversé 50% de sa vie active sur terre et n'estime pas l'avoir raté car ayant le sentiment d'avoir été le centre d'un univers terriblement émotionnel, le socle d'un monde profondément tourbillonnant en termes de sentiment

Recherches

Archives

Liens

29 juin 2017 4 29 /06 /juin /2017 08:30

Une version générique du médicament le plus avancé contre le virus du Sida, le Dolutegravir, vient d'être introduite au Kenya en attendant son lancement dans d'autres régions.

Le générique du Dolutegravir présente deux avantages, selon un responsable de l'organisation Unitaid qui a pour but de réduire les coûts des médicaments traitant des maladies telles que le Sida ou la tuberculose.

D'une part, il est très bon sur un plan purement pharmaceutique, d'autre part, son prix est beaucoup plus avantageux.

Par exemple, une boîte de 30 pilules, équivalent à un mois de traitement, coute entre 14 500 et 29 000 francs CFA, là où la version générique est vendue à 2 300 francs CFA.

La distribution du médicament a démarré au Kenya depuis quelques jours, pour 27 000 patients dans un premier temps.

Elle sera par la suite élargie au plus grand nombre. Des programmes similaires seront lancés d'ici à la fin de l'année au Nigeria et en Ouganda.

Environ 37 millions de personnes vivent avec le Sida dans le monde, dont 25 millions en Afrique, selon des chiffres de l'Organisation mondiale de la Santé publiés en 2015.

Médicament contre le Sida au Kenya
Repost 0
Published by Ninkuglo
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 17:07

image001-copie-6.jpgLe X pour femmes est le serpent de mer du porno, entre autres parce qu'il pose la question de la sexualité féminine: mais qu'est-ce qui excite les meufs?

 

Dans le foot, il y a le serpent de mer de l’arbitrage vidéo. Dans le porno, celui du X pour femmes. Parmi les tentatives pour produire du film de cul pensé pour les femmes, on peut citer en 1999 Pink Prison produit par Lars Von Trier; en 2008, Canal + diffusait un collectif de films érotiques pour femmes réalisés par Arielle Dombasles, Laetitia Masson, Mélanie Laurent etc.; sans compter les films d’Ovidie et d’Erika Lust. Et en 2010, c’était Dirty Diaries qui sortait sur les écrans. 

 

Si le sujet du porno pour femmes est à ce point prégnant, c’est évidemment parce qu’il représente un enjeu économique (nouveau public = nouveaux portes-feuilles) mais aussi parce qu’il pose la question de la sexualité féminine. Sacrebleu! Mais qu’est-ce qui excite les meufs?

 

L’idée d’un porno pour femmes sous-entend que la sexualité féminine est profondément différente de celle des hommes y compris dans la pratique masturbatoire. Une sexualité qui serait psychologique et non pas mécanique d’où des pornos pour femmes avec des scénarios plus complexes que «je te gang-bang sur un canapé face caméra», une sexualité moins visuelle que celles des hommes -> moins de gros plans trop crus, une sexualité sensible -> un rythme aussi palpitant qu’un épisode des Feux de l’amour avec moults travellings sur la goutte de sueur qui coule le long du torse.

 

La sexualité féminine n’est pas plus psychologique


Soyons clairs: dire que la sexualité féminine est plus psychologique sur celle des hommes, c’est faux. Ça a d’ailleurs été entièrement démenti par le test dit de Thalassa. Le test de Thalassa prouve que munie d’un vibro efficace, une femme peut atteindre un orgasme parfait par une stimulation totalement mécanique en se concentrant uniquement sur un reportage de Thalassa. (Evidemment, ça ne marche pas avec un gadget à 5 euros.)

L’orgasme féminin peut donc être aussi mécanique que celui des hommes. Et à l’inverse, l’orgasme masculin peut être très psychologique. Non, il ne suffit pas aux hommes de regarder deux écureuils en train de niquer pour jouir. Les hommes ont aussi des fantasmes. Ils ont aussi une psychologie.

 

Donc vouloir produire un porno spécifiquement féminin dénote grosso modo une vision rétrograde de la sexualité des femmes ou une volonté de faire du porno politique. Or la branlette n’est pas politique. Des femmes seront excitées en regardant d’autres femmes se faire humilier, c’est tout, c’est comme ça.

 

Pas de porno pour femmes à succès

 

Du coup, les pornos pour femmes n’ont jamais connu de franc succès alors que les femmes sont de plus en plus nombreuses à mater du X.

 

D’après le sondage IFOP-Marc Dorcel, 17% des Françaises en regardent régulièrement (plusieurs fois par an). Aux Etats-Unis, 1/3 des consommateurs de porno réguliers seraient des femmes, d’après un sondage fait par le magazine AVN, Adult Video News.

 

Conclusion : elles regardent les mêmes pornos que les hommes ce qui peut s’expliquer par le fait que les sites pornos présentent une grande diversité de vidéos. De même que les hommes ne regardent pas tous la même chose. Certains préfèrent l’amateur, d’autres le bondage. Pareil pour les femmes. Vous pouvez avoir à peu près n’importe quelle perversion, il y a une vidéo pour vous sur Internet.

 

Des plateformes pensées pour les hommes

Le vrai souci n’est pas tant le contenu même du porno qui ne serait pas adapté aux femmes mais plutôt que les plates-formes de X sont uniquement pensées pour les hommes.

  • Mater un porno sur internet, ça veut dire se taper des pubs comme «allonge ta bite». «Arrête de te branler et va défoncer une chienne près de chez toi» etc. C’est un peu relou quand vous êtes une fille. Pour le coup, la nouvelle plate-forme lancée par Dorcel résoud ce problème. (Mais en pose un autre: les vidéos sont payantes et on ne sait pas encore si les femmes sont prêtent à dépenser de l’argent dans du film de boules.)

  • Ça veut aussi dire que les critères de recherche sont uniquement pensés pour les hommes. Les films sont classés par catégories. Or les catégories qui concernent les acteurs ne concernent en vrai que les actrices. On choisit une nana asiatique, blonde, rousse, européenne, noir, grosse, jeune, vieille. Par contre, pour les mecs, la seule catégorie existante est «grosse bite». Impossible pour une consommatrice de se dire, tiens je materais bien un porno avec un eurasien de 35 ans qui se passerait dans un lieu public.

Caster pour les femmes

 

C’est révélateur d’une tendance générale: jusqu’à présent, les hardeurs n’ont jamais été castés en fonction des goûts des femmes. Pourtant, si on reprend le sondage Dorcel-IFOP, dans les trois critères les plus importants pour les femmes au moment de choisir un film X on retrouve «L’aspect naturel du physique des acteurs/actrices» et «la beauté des acteurs/actrices».

 

Et si le porno pour femmes, c’était simplement ça? Pas du porno avec un rythme ralenti et des tartines de dialogue mais avec des acteurs qui puissent nous faire fantasmer plutôt que les tas de viandes membrées qu’on nous présente habituellement.

 

Un tartare avec une bite turgescente au milieu ne nous suffit pas. Un porno féminin hétéro devrait en premier lieu accepter de placer l’homme en position d’objet de désir. Ce qui ne veut pas dire que les femmes seraient forcément dominantes, ça c’est le concept «objet de désir» à la sauce machiste.

 

Un hardeur qui fait fantasmer peut tout à fait être un mec dominant qui défouraille une actrice sur un canapé face caméra. Mais il faut que cet acteur ait autre chose à offrir que simplement des litres de foutre. Ce besoin de physique de hardeur de genre «humain» explique sans doute une partie du succès actuel de James Deen, l’acteur porno «boy next door», soit le voisin d’à côté (si vous êtes un peu chanceuse hein). 

James Deen

Repost 0
Published by Ninkuglo
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 20:14

 

Affronter la fin du monde à sa manière

2012 : 5 conseils pour les mecs 1 an avant la fin du monde

par  le 21/12/2011 19:07 | Dans l'actualité Guide du style

Dans notre dossier spécial 2012 nous ne pouvions pas décemment passer à côté de la date d'aujourd'hui, le 21 / 12 / 2011 soit précisément un an avant la fin du monde… voici nos 5 conseils destinés aux mecs pour cette dernière année

La fin du monde est dans un an jour pour jour à en croire certains qui aiment à se gargariser de plus ou moins crédibles prédictions Maya (le calendrier Maya se termine le 21/12/2012). Grâce à meltyStyle vous savez comment draguer grâce à la fin du monde en 2012. Sachez désormais que nous allons tout au long de cette dernière année d'existence vous prodiguer de précieux conseils pour aborder sereinement cette année fatidique. Je vous vois bien venir avec vos idées préconçues sur meltyStyle et notre rédaction totalement obsédée par le sexe. Et bien sachez queces 5 premier conseils un an avant la fin du monde ne parle pas de sexe. Pour preuve, le numéro 1 parle tout simplement de cyclisme…

1) Faire le coup du tricycle

Et oui du cyclisme, je vous avais prévenu. Bon d'accord, c'est à une version très Stinsonienne du cyclisme à laquelle je faisais allusion. Me voilà pris la main dans le sexe, euh pardon, dans le sac. Le coup du tricycle est la façon de parler de faire l'amour avec 2 filles de Barney Stinson dans le Bro Code. Un incontournable fantasme à réaliser absolument avant le 21 décembre 2012 au cas où cette date serait bel et bien celle de la fin du monde. Promis dans le prochain conseil j'arrête de parler de sexe pour vous parler de quelque chose de bien plus subtil tournant autour de la perfection, tout simplement.

2012 : 5 conseils pour les mecs un an avant la fin du monde Voir les 3 médias de la galerieBarney, notre maitre à tous

2) Vivre une "Perfect Week"

Ok, ok, la Perfect Week est un défi drague de Barney Stinson. Mais que voulez-vous, certains défis sont incontournables pendant la dernière année qu'il nous reste à vivre. Le défi est simple : Faire l'amour avec une fille différente chaque jour de la semaine. Bonne chance ! Bon, pour le numéro 3 c'est décidé, j'arrête avec le sexe et je vous parle d'équitation. C'est vrai quoi, il n'y a pas que le sexe dans la vie…

3) Faire le coup du Pur Sang

Un incontournable de l'équitation à faire absolument avant la fin du monde. D'autant que la monture risquant d'être légèrement déstabilisée par cette figure de style plutôt acrobatique, il est préférable de l'exécuter au dernier moment, juste avant la fin du monde. Le coup du Pur Sang nous vient de la série Dexter. Une technique simple consistant à se tromper de nom lorsque l'on chevauche sa compagne (oui, je sais je vous ai encore menti, je suis incorrigible… je promets que le conseil numéro 4 sera culinaire, plus de sexe, c'est mal) Celle-ci se mettra alors à remuer pour manifester son mécontentement ce qui vous offrira votre tout premier (et tout dernier, fin du monde oblige) rodéo sous la couette.

4) Se gaver de cochonneries

J'imagine qu'en lisant "cochonneries" vous avez pensé à des bonbons et autres gâteaux ultra gras, mais c'était sans compter sur ma terrible manie de faire des jeux de mots absolument idiots qui ne font rire que moi. Ce qu'il fallait noter c'est la corrélation avec le "cochon" dans ce mot. C'est au Bacon que je fais allusion plus précisément. "Manger du bacon avant la fin du monde ? Mais c'est nul comme idée", risquez-vous de vous exclamer. Détrompez-vous, grâce à Baconlube, vous pourrez déguster le corps de votre copine avec une saveur bacon (et oui, encore du sexe, vous ne l'avez pas vu venir celui-là, avouez). A un an de la fin du monde il serait dommage de ne pas tenter cette nouvelle expérience qui vous a valu l'article épique au titre plutôt alambiqué de "Comment faire l'amour grâce à un cochon ?". Pour la numéro 5 j'aurai du mal à vous cacher que je vais à nouveau vous parler de sexe, alors soyons francs cette fois, voici le bouquet final.

5) Apprendre à repasser

Et oui, vous êtes un mec (enfin disons qu'il y a 80% de chances pour que vous en soyez un en lisant cet article) vous avez donc 97,33% de chances de ne pas savoir repasser. Il ne vous reste donc plus qu'un an pour rattraper le coup avant qu'une pluie de météorites ait emporté toutes vos fringues dans le néant qui remplacera la terre le 21 décembre 2012. Je vois que vous êtes déçu de découvrir que le bouquet final ne parle que de repassage. Mais c'est mal me connaitre que croire que je vais m'arrêter là. Avant la fin du monde, il faut absolument apprendre à repasser ses chemises avec une fille très sexy en vidéo. Ben oui, je n'allais pas vous laisser sur une bête leçon de repassage…

2012 : 5 conseils pour les mecs un an avant la fin du monde Voir les 3 médias de la galerieTrès important le repassage...

Sachez maintenant que nous allons vous prodiguer quelques conseils pour aborder cette fin du monde dans la joie et la bonne humeur à l'approche de la date fatidique. Dans un premier temps nous parlerons des indispensables choses à faire avant la fin du monde, puis des préparatifs à mener pour ne pas être pris au dépourvu le 21 décembre prochain. Et enfin nous tiendrons un petit guide de survie pour après la fin du monde. Un guide qui sera bien entendu destiné à tous mais qui ne profitera qu'aux survivants les plus chanceux qui n'auront pas connu de mutations génétiques trop sérieuses. Bonne fêtes et surtout, très bonne dernière année !

Repost 0
Published by Ninkuglo
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 09:59

 

image001-copie-4.jpg

Quand on plaît à une femme, c’est toute son existence qui s’agite : entre le marteau d’un monde effervescent où une occasion ratée (les filles le savent bien) peut être la seule de toute notre existence et l’enclume d’un monde où la femme attendait savamment que son bel amour lui vienne par la force des choses roses, on une chance sur dix de le savoir. Car les us enseignent que le premier Pas est l’apanage du mâle.

 

Combien de femme aujourd’hui oseraient laisser entrevoir l’évidence ?

 Cet état des faits ne transcende pas pour autant les habitudes sociales transmises de génération en génération. On sait ce qu’est l’enjeu (la raison) et on n’ignore pas ou ne se détache pas facilement des usages sociaux (nature).

 

Pour peser le pour et le contre dans cet état des faits, faut-il toujours se plier à ces traditions d’il y a des siècles et rester tranquille dans sa tête ou il vaut mieux pousser les limites du raisonnable et butter sa cible au risque de paraître tombée de mars ?

Autrement-dit, la femme peut-elle s’engager dans cette « chasse-battue à l’homme » ? A-t-elle la possibilité de jouer ce rôle qui était dévolu à l’homme ? Est-il légitime de le faire ?

 

Votre contribution est attendue. Ninkuglo

Repost 0
Published by Ninkuglo
commenter cet article
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 10:03

Les idées reçues à bannir sur la satisfaction sexuelle féminine

image001-copie-5.jpg11 juillet 2011 - publié dans Sexualité

  

1) Tenir longtemps est synonyme de performant

La plupart des hommes sont persuadés qu’il faut tenir le plus longtemps possible afin de satisfaire leur partenaire. Ils se disent que lui donner du plaisir n’est possible que par une stimulation intense et continue pendant une certaine durée.

Pourtant d’après les enquêtes les plus sérieuses – notamment celles de Shere Hite dans son «nouveau rapport Hite» – la majorité des femmes considèrent qu’un rapport long n’est pas synonyme de satisfaisant.


Elles affirment qu’un rapport intense de 10 minutes est plus plaisant qu’un rapport « mécanique » de 30 minutes, où l’homme se contente de faire des va-et-vient. Donc plutôt que de vous concentrer sur
 comment retarder votre éjaculation, je vous conseille de vous concentrer sur ce qui va l’exciter au plus haut point (les mots, certaines caresses etc) et de trouver ses zones les plus érogènes et réceptives aux stimulations !

 

2) La pénétration doit mener à l’orgasme de la femme

La majorité des hommes pensent en terme de performance. Ils veulent être les meilleurs coups et donner le plus de plaisir à leur partenaire. Cela se traduit par une volonté de vouloir donner des orgasmes à la femme, notamment en la pénétrant.

Messieurs, je vous arrête tout de suite, il faut savoir que 75% des femmes n’ont pas d’orgasme par la pénétration. Et que sur les 25% en ayant au cours de rapports, certaines ont avoué qu’elles se caressaient en même temps…

Cela s’explique assez facilement par l’anatomie et la physiologie du corps de la femme. Pour reprendre les bases, l’orgasme féminin est forcément clitoridien. Soit le clitoris est directement stimulé (cunnilingus, caresses…), soit il est stimulé indirectement via les parois du vagin.

Il existe en effet un « corps » du clitoris recouvrant les parois du vagin en profondeur et étant à l’origine d’orgasmes dits « vaginaux » alors qu’ils sont clitoridiens en réalité. Le vagin est assez faiblement innervé et assez peu réceptif aux stimulations et l’orgasme n’est possible que si la stimulation vaginale se fait aux endroits où le contact entre les parois du vagin et le corps du clitoris est optimal. Un autre souci étant que les va-et-vient stimulent de façon saccadée, alors que le clitoris a besoin d’être stimulé de façon continue pour arriver à l’orgasme. Il n’est donc pas étonnant d’observer que la majorité des femmes n’ont pas d’orgasme par la pénétration !

Je vous conseille donc d’arrêter de rechercher à tout prix cet orgasme en pénétrant votre partenaire, mais plutôt de lui caresser le clitoris (ou l’inciter à se caresser) pendant le rapport par exemple. C’est un moyen beaucoup plus sûr d’arriver à l’orgasme pour une femme et cela évite de se mettre une pression inutile.

  

3) Ce qui fonctionne sur une femme fonctionnera sur toutes les autres

Beaucoup de mes amis viennent me voir pour parler de leurs ébats sexuels et me disent : « Je ne comprends pas, avec elle je la caressais de cette façon et elle avait un orgasme, et avec ma nouvelle copine, je luis fais la même chose mais ça ne marche pas du tout ! ».

Il n’est pas surprenant d’entendre ce genre de propos, et cela s’explique pour la simple et bonne raison que chaque femme a ses préférences, ses propres zones extrêmement sensibles.

Certaines veulent être caressées directement sur le clitoris alors que d’autres ne supportent pas qu’on leur touche directement. Certaines adorent être pénétrées vigoureusement et en profondeur, d’autres préfèrent quand le sexe ne rentre pas en entier et qu’il fasse des petits va-et-vient très lents.

A chaque fois que vous sortez avec une nouvelle femme, il faut «réapprendre» la façon de l’exciter et essayer de cerner ce qu’elle préfère, pour ensuite mieux la satisfaire !

  

4) Un orgasme se solde toujours par un cri

Dans tous les pornos, la fille crie pour montrer son plaisir, montrer qu’elle a des orgasmes, mais c’est surtout pour exciter le spectateur (bien souvent elles ont en fait extrêmement mal, et le masquent comme elles peuvent).

Mais en réalité, certaines femmes ont un orgasme de façon «silencieuse» ou quasi.

Demandez à vos amies, vous serez étonnés de voir que beaucoup d’entre elles ne font pas beaucoup de « bruit » quand elles orgasment. Il suffit de les voir se masturber. Il faut savoir qu’un certain nombre de femmes vont crier pour montrer à leurs partenaires qu’elles orgasment et parce qu’elles savent qu’ils attendent ça comme « preuve » ! Mais l’orgasme ne se solde pas toujours par un cri, donc regarder si elle crie ou non pour savoir si elle a réellement eu un orgasme peut-être source d’erreur…

  

5) La taille du sexe va de pair avec le plaisir de la femme

La taille du sexe est un sujet qui revient souvent dans les discussions tant masculines que féminines.

Alors que les hommes ont tendance à se vanter d’avoir un grand et gros sexe et à se moquer de ceux qui en ont un petit, vous entendrez souvent les femmes se dire entre copines : « ah il en a une grosse ? Alors c’était bien ou ça t’a fait mal ? ».

S’il est vrai qu’un sexe assez large peut mieux satisfaire une femme car elle va se sentir encore plus « remplie », pénétrée et stimulée, beaucoup d’entre elles craignent les gros sexes car il y aura toujours des hommes qui ne savent pas bien s’en servir.

Un homme qui a un gros sexe aura tendance à penser que son sexe, de par sa taille, devrait faire tout le boulot et amener l’orgasme facilement. Il peut se « contenter » de pénétrer vigoureusement sans vraiment faire l’effort de stimuler les zones les plus réceptives ni de prendre du temps pour les préliminaires.

C’est exactement cela que les femmes redoutent, c’est d’avoir un homme qui ne les excite pas assez et d’avoir mal en étant pénétrées par un gros sexe lorsqu’elles n’y sont pas préparées.

Beaucoup de femmes ne seront pas prêtes non plus à se faire sodomiser si le sexe du partenaire est trop imposant…

Article rédigé par www.artdusexe.com

Repost 0
Published by Ninkuglo
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 13:02

 

image001-copie-2Frères et sœurs. En cette période de vacances, de sorties, de soirées arrosées au vin, de champagne et de whisky, l’haleine du séducteur est en danger.

Et pour commencer, reconnaissons que dire à un ami qu’il pue, et encore plus qu’il a mauvaise haleine, ce n’est pas facile. Encore pire : dire à une fille qu’elle refoule du gosier, ça revient à l’abattre sur place. C’est parfois nécessaire si vous ne voulez pas faire de cauchemar la nuit.

Embrasser une fille qui pue du bec, c’est horrible. Maintenant, mettez-vous à sa place… Soyez honnête avec vous-même. En général, ça sent le frais dans votre bouche ? Demandez l’avis d’un ami. Pas un trop bon ami, qui ne sera peut-être pas objectif.

Parce que si vous voulez que cette jolie Moutragaine se souvienne de votre premier baiser pour une bonne raison, appliquez les conseils qui suivent !

Brossez-vous les dents !

On vous l’a assez répété : trois fois par jour, après les repas. Oui, après chaque repas ! Je sais que ce n’est pas facile quand on est à l’école, en chantier ou qu’on est en entreprise, mais c’est vital si vous voulez conserver un semblant de vie sociale.

Très souvent, le seul endroit approprié, c’est les toilettes. Pas très glamour, je sais. On a vu mieux. Entre le bruit et l’odeur produit par votre chef juste à côté, j’en connais plus d’un qui préfère ne pas sortir sa brosse à dents. Et pourtant quel bonheur… Je vous ai déjà dit que c’était mon hobby ?

Vous pouvez assortir votre brossage de dents d’un passage de fil dentaire et d’un bain de bouche pour avoir l’haleine encore plus fraîche.

Un chewing-gum Etalon ?

Je vous laisse revoir vos classiques, la Cité de la Peur en l’occurrence. Prenez un chewing-gum si vous n’avez pas la possibilité de vous brosser les dents sur votre lieu de travail ou d’études. A la menthe ou à la chlorophylle, peu importe. Ce qui est important, c’est le mécanisme.

Le fait de mastiquer de la gomme va vous faire saliver davantage, et la salive est votre alliée dans le combat contre le tartre.
Une seule condition : que le chewing-gum soit sans sucre, évidemment. Dans le même ordre d’idée, vous pouvez manger une goyave, bien qu’un peu plus sucrée…

Kebab sauce samouraï, chef !

On parle souvent dans les magasines des aliments aphrodisiaques, les aliments du plaisir. Mais on oublie trop souvent la blacklist, les aliments du déplaisir !

Avant d’aller à un premier rendez-vous, on oublie évidemment la salade tomates oignons sauce blanche harissa.

Interdiction formelle d’arriver en sentant l’ail à une réunion à 14 heures, vous seriez responsable de la disparition de vos collègues.

En soirée, on évite si possible l’alcool. En effet, à part la vodka Redbull qui va vous donner une haleine de bonbon et le GET 27/ Perrier ou Get/Vodka/Perrier qui vous donnera une petite saveur mentholée, le reste, ça pue.

Qu’on parle de la bière cheap qui en plus donne envie de pisser, ou du champagne, très stylé mais très nauséabond, il n’y a aucun alcool qui vous sauvera au moment de l’embrasser.

J’ai failli oublier de vous parler de la clope ! Et du café ! L’horrible mix café clope, bien évidemment, est à proscrire. Après, vous êtes intelligent, vous savez vous adapter à la fille en question.

Si elle aussi est alcoolique et accro à la cigarette, vous êtes bien évidemment invité à vous faire de beaux baisers pestilentiels.

Le gratte-langue est dans la place !

Pas très beau, pas très sympa à utiliser, le gratte-langue est pourtant nécessaire. Tout d’abord, c’est tellement plus sympa d’avoir une jolie langue rose. Sur les photos, et au moment de l’embrasser, elle sentira la différence entre une langue chargée et une langue légère.

Deuxièmement, le gratte-langue prévient aussi l’accumulation de bactéries. La sensation de puer de la gueule au réveil est liée au ralentissement de production de salive pendant votre sommeil, ce qui a pour conséquence de stocker un paquet de bactéries sur votre langue.

Le brossage de dents ainsi que le grattage de langue au réveil, après le petit déjeuner, doit être systématique !

Autre astuce de sioux : si vous voulez qu’elle se réveille plus d’un matin avec vous, pensez à boire beaucoup d’eau avant de vous coucher. Ca vous évitera l’odeur de renfermé…

Allez voir le dentiste !

Parfois la cause est plus profonde, problème d’infections du nez, problème de gorge, problèmes digestifs. L’aide de la brosse à dents ne suffira malheureusement pas…
Puer de la gueule, ça peut arriver, mais ça peut surtout se soigner, alors prenez-vous en main !

 

Repost 0
Published by Ninkuglo
commenter cet article
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 15:05

05 juillet 2012 - publié dans Drague

Les analogies entre sport et séduction sont légion. Entre Popeye qui lève des filles dans les Bronzés comme on se casse le dos en haltérophilie, entre la notion de femme-trophée et de tableau de chasse du séducteur, on est servis.

Mystery, le pick-up artist le plus célèbre au monde est allé encore plus loin en réalisant que les Arimage007ts Martiaux, les arts de la guerre, devaient trouver leurs pendants féminins, les Arts Vénusiens, l’art de séduire les femmes.

Du coup on retrouve les mêmes notions de coach, de performances, de tactiques, de mouvements spéciaux, de niveau entre l’AFC et le MPUA. Ce qu’on retrouve au judo par exemple, avec le sensei, les prises et les ceintures pour mesurer le niveau du combattant.

Il y a deux manières de voir le game quand on s’y intéresse :

·         Soit c’est un jeu et on y vient pour participer seulement, peu importe le résultat,

·         Soit c’est un sport de compétition et on est là pour améliorer ses performances et repousser ses limites.

Dans cet article je vais m’adresser aux athlètes de la nuit, aux marathoniens de la drague. David De Angelo vous proposait d’apprendre à « Doubler votre Drague », je vais vous livrer les trois secrets des sportifs pour booster vos stats avec les filles.

En début d’année, je vous livrai un article sur la théorie des 10.000 heures, tout ce temps qu’il faut investir pour devenir compétent dans un domaine.

L’expérience, dans tous les domaines, compte énormément. Encore plus que le talent, comme le prouve le parcours de l’athlète anglaise Rebecca Romero, qui après avoir été médaillée olympique en aviron est devenue championne du monde de cyclisme sur piste. En moins de 3 ans.

Magie ? Pas du tout. L’analyse statistique permet de cibler au plus près les mouvements qui ont besoin d’être changés. Permet de mieux comprendre les forces et les faiblesses de chaque athlète, lors de chaque compétition.

Je vous recommande à ce sujet Moneyball (en VF : Le Stratège), un film avec Brad Pitt sorti l’an dernier où il incarne un coach avec des méthodes assez peu orthodoxes pour l’époque.

Que pouvez-vous prendre aux grands sportifs pour améliorer votre pouvoir de séduction ?

 

I) Repoussez vos limites

Pour avoir de gros muscles, on charge la barre, on met plus de poids, on repousse ses limites à l’entraînement. Le cerveau est presque comme un muscle qui se développe quand on l’utilise et quand on l’entraîne.
Quel rapport avec le game ? C’est votre cerveau qui contrôle :

·         Votre peur d’aborder les filles

·         Votre capacité à enchaîner après un opener

·         Votre capacité à mémoriser des routines et à rebondir sur de nouveaux sujets

·         Votre sens de l’humour

Si vous voulez améliorer vos performances quand vous draguez, focalisez-vous sur les points que vous voulez maîtriser et chargez votre entraînement grâce au baron de Coubertin :

 

1.             Plus vite

Abordez les filles en 3 secondes grâce à la 3SR, parlez-lui d’elle plus rapidement, sexualisez plus rapidement.

 

2.             Plus haut

Visez plus haut ! Les filles les plus grandes, les filles les plus jolies, les clubs les plus difficiles d’accès ! Fixez-vous des objectifs durs à atteindre, mais motivants !

 

3.             Plus fort

Là on parle de vous. Devenez plus fort, plus costaud physiquement, bossez pour avoir vos abdos en béton, devenez plus intéressant, habillez-vous mieux, bref : améliorez votre valeur.

 

II) Obtenez un feedback objectif et précis

Sans feedback, il n’y aura aucun changement dans vos performances sur le field. Si vous continuez de draguer comme vous avez toujours dragué, vous obtiendrez les résultats que vous avez toujours obtenus avec les femmes.

Avec la pratique, vous commencerez à repérer les moments où vous vous trompez. Avec davantage de pratique, vous réussirez à corriger vos erreurs, puis à les éviter.

Il y a un moyen de progresser encore plus vite, c’est d’avoir un coach, qui lui est objectif. Il ne vous trouvera pas d’excuses. Il analysera simplement votre prestation, en vous donnant les clefs pour vous améliorer.

C’est la partie que je préfère lors des sessions de coaching en séduction. L’apprenti séducteur pense avoir tout bien fait, alors qu’il est passé à côté de détails qui font la différence.

Seul un œil avisé reconnaît les petites erreurs : il est très dur de voir soi-même où l’on se trompe, d’où la nécessité d’un bon feedback.

Pour progresser, au début, demandez à votre wingman d’analyser votre game s’il a plus d’expérience que vous !

 

III) Préparez-vous à ressentir la pression

Les athlètes se préparent pour les pires conditions, et si possible, dans les conditions les plus proches de celles qu’ils auront à affronter lors des compétitions. Les tireurs apprennent à viser juste malgré la pluie, le vent, le froid, l’envie de pisser.

Dans la séduction, il est évident que vous ne maîtriserez jamais toutes les variables, mais vous pouvez vous entraîner pour être le plus efficace possible.

Si vous voulez draguer en boîte, apprenez à vous habiller convenablement et à pousser votre voix pour séduire.

Si vous évoluez dans des environnements hostiles truffés d’AMOGs et de warpigs, demandez alors à votre wingman de vous mettre la pression, d’essayer de vous voler votre cible pendant les entraînements.

Si vous voulez préparer un voyage à l’étranger, entraînez-vous à ramener des filles à l’hôtel et à aller FC chez les filles.

Plus les conditions de votre entraînement seront proches de la réalité, plus votre progression sera fulgurante et efficace.

Cadeau bonus : les statistiques de players servent aussi à repérer le type de fille qui vous convient. Avocate, vendeuse, étudiante, publicitaire, médecin, coiffeuse ? Thierry Henry remettait invariablement le même but, parce qu’il savait que c’était son point fort…

Pour vous, le game, c’est plutôt un passe-temps ou une activité pour laquelle vous faites preuve de rigueur sportive ?

Sélim, coach-player

 

Repost 0
Published by Ninkuglo
commenter cet article
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 18:02

Young black ethniques afro-américains à l'encontre couple et de mauvaise humeur ne parle pas les uns avec les autres et en regardant loin après houleuse Banque d'images - 5319887

09 mars 2012 - publié dans Relation homme femme

 

Cet article est court. C’est même plus une pensée qu’un article. Mais j’ai eu envie de réagir à ce qu’on lit / voit sans cesse dans les médias… et que la plupart des mecs finissent par croire.

 

Les médias et la société veulent en effet nous faire croire que les femmes d’aujourd’hui recherchent une sorte de surhomme, de héros mythologique.

Ils créent cette image de gentleman sur son cheval blanc, qui peut offrir des diamants aux femmes comme on offre des cafés, qui est forcément toujours cool, toujours invité aux fêtes
et événements branchés, et tout un tas d’autres conneries irréalistes…

Je sais, je sais, tous ces articles, films, pubs… vous disent que pour rendre mademoiselle heureuse en couple, vous devez être beau, riche, influent, populaire/célèbre (et si vous regardez trop de films de cul, membré comme un âne).

Mais si vous faites partie des mecs qui pensent ça, vous allez tôt ou tard – je l’espère – avoir une révélation sur ce que veulent VRAIMENT les femmes dans une relation.

Garder une femme heureuse et fidèle, c’est beaucoup plus simple que vous ne le pensez.

Une femme saine veut avant toute chose un compagnon avec qui elle aune connexion émotionnelle forte. C’est tout. C’est l’essentiel pour la majorité des femmes.

Comment créer cette connexion avec votre petite amie ? En l’écoutant, en vous intéressant réellement à elle, en essayant de la comprendre, en appréciant ses qualités, en étant sincère, fiable, congruent (« je fais ce que j’ai dit que je vais faire »), etc.
Note : lisez ceci pour en savoir plus sur
 comment réussir sa relation.

Alors, pourquoi tant de mecs sont paumés dans leur couple et cherchent midi à quatorze heure ? Parce qu’ils ne savent justement pas se connecter émotionnellement à une femme.

Du coup, ils essaient de se conformer aux clichés véhiculés par les médias, les films et les experts en tout genre. La barre est placée trop haute, elle n’est pas réaliste.

C’est l’équivalent masculin de l’idéal physique imposé continuellement aux filles par les magazines et la télé : des mannequins filiformes d’1m80 au visage parfaitement symétrique… et photoshopé. Ces filles sont desanomalies de la nature, érigées en modèle et en norme.

Du coup, le mec en couple essaie souvent d’en faire trop et passe à côté de l’essentiel. 
Il veut être cool, riche, attentionné, populaire, et assurer comme Rocco au lit alors qu’une femme normale veut un compagnon, une connexion profonde et sincère.

Si vous vous reconnaissez dans ce portrait, apprenez à recentrer votre attention dans le couple sur la seule chose qui compte vraiment : les signaux qu’ELLE vous envoie, les besoins qu’ELLE exprime.
Pas ce qu’on vous raconte dans les médias.

Et ceci rejoint un concept clé, que l’on vous répète souvent sur ADS : ne devenez pas quelqu’un d’autre, devenez un meilleur vous-même…

Maxx

 

 

Repost 0
Published by Ninkuglo
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 09:43
Nous avons tous entendu parler de ce livre mythique. D’où vient-il ? Que révèle-t-il ? Plongez dans les secrets du kama sutra.
  • L’histoire du Kama Sutra

En sanskrit, "kâma" désigne le dieu de l’amour charnel tandis que "sûtra" signifie "aphorismes". Vâtsyâyana, auteur médiéval, a décidé de rassembler en un seul volume les nombreux ouvrages traitant du plaisir. Ecrit entre le IVe et le VIIe siècle, ce recueil indien était à l’origine destiné à l’aristocratie et aux courtisanes. Célèbre notamment pour ses descriptions des positions sexuelles, le kama sutra prodigue des conseils pour vivre en couple harmonieusement. Il a été traduit dans les langues européennes au XIXe siècle.

  • Le contenu du Kama Sutra

Composé de sept chapitres, le kama sutra n’aborde les positions de l’amour que dans le première partie de l’ouvrage, contrairement aux idées reçues. Les six autres chapitres sont consacrés au mariage, au désir, aux rapports hommes-femmes. Excitation, taille du sexe, fantasmes, orgasmes, grossesse et relations amoureuses… Toutes les problématiques sexuelles y sont traitées, sur un ton libre et décomplexé. Par ailleurs, le kama sutra explique que les hommes ne doivent pas se contenter de l’acte sexuel en tant que tel, mais qu’ils doivent aussi maîtriser l’art des caresses, baisers, morsures et autres griffures.

 

Repost 0
Published by Ninkuglo
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 17:20

 slide0033 image064 

Il arrive que les hommes trompent leur copine mais vous êtes vous déjà demandé pourquoi ? Pour certains, qu’ils soient célèbres, anonymes, riches ou pauvres, c’est comme s’il s’agissait d’une pulsion incontrôlable. Nous avons relevé un bon nombre de témoignages et certaines histoires se répétaient. Voici donc les trois cas de figure principaux. En espérant que ce début de réponse vous aide à y voir plus clair. Lire la suite sur ce lien

 

Repost 0
Published by Ninkuglo
commenter cet article